Il y a maintenant près de quarante ans, Annick Bertrand et Yves Gillen passaient pour des marginaux. Aujourd’hui, sans avoir changé, ils se retrouvent considérés comme des précurseurs… Lorsqu’ils se sont installés près de Saint-Nazaire, au Jardins des Marais, leur but était de s’affranchir de la société de consommation.

De nos jours, alors que le principe de “décroissance” devient de plus en plus populaire et représente la solution aux maux de notre société, ce livre nous dévoile le témoignage de ce couple, qui durant toutes ces années a cherché à atteindre l’autarcie, construisant sa maison en matériaux de récupération, utilisant parmi les premiers les énergies renouvelables, et produisant leur propre alimentation, malgré les contraintes que ce mode de vie représente, pour trouver la liberté.

A force d’expérience, ils sont arrivé a embellir leur cadre de vie, tout en respectant l’environnement qui les accueille.

 

 

 

Les affranchis jardiniers : Un rêve d’autarcie

Commentaires

commentaires