Les Paysans ont de l’Avenir est un WebDocumentaire réalisé par Mathieu Eisinger et Arthur Rifflet pour faire la promotion de l’Agriculture Paysanne, face à l’essor actuel des fermes usines de l’agriculture industrielle. Il propose de découvrir à travers le parcours de divers paysans ce qu’est la vrai agriculture paysanne. C’est par le biais de dossiers illustrés, accompagnés d’une bande audio commentant chaque page du document, ainsi que de vidéos d’interview des protagonistes que nous découvrons ce mode de vie. Ces petits exploitants font bien plus que de produire de la nourriture : ils redonnent vie aux campagnes, recréent du lien entre producteurs et consommateurs par le biais des amaps par exemple, et redonnent sa place à la nature, dans une société qui tend toujours plus à s’en éloigner.  Le webdoc offre donc une présentation interactive du monde paysan et de nombreuses associations œuvrant à sa promotion, ainsi que celles aidant à l’installation.

 

Découvrir le WebDoc Les Paysans Ont De L’Avenir

 

paysanne

 

L’Agriculture Paysanne :

Produire pour Nourrir et non Produire pour Produire

L’agriculture paysanne est une approche globale de l’agriculture conçue par les paysans de la Confédération paysanne pour permettre à des paysans nombreux de vivre décemment de leur travail et pour longtemps.

En s’appuyant sur l’experience et les savoirs des paysans et en partenariat avec des chercheurs, ils ont abouti en 1998 à la création d’une Carte de l’Agriculture Paysanne : celle-ci propose des orientations pour les politiques agricoles autant que pour chaque paysan pour échapper à la logique productiviste et permettre la pérennité d’une agriculture à taille humaine.

La charte de l’agriculture paysanne s’articule autour de 6 thème étayés de 84 critères afin de permettre aux paysans d’avancer dans cette démarche et aux politiques de prendre des orientations cohérentes. C’est une invitation à entrer dans une démarche globale et non un cahier des charger excluant.

L’agriculture paysanne a été déposée comme marque par la Fadear partenaire de la Conf’, non pour être utilisée comme argument commercial mais justement pour être protégée de détournements à intention lucrative. Des conventions d’utilisation de la charte par d’autres partenaires (AMAP, Accueil Paysan) permettent de diffuser cette démarche.

Commentaires

commentaires