Qu’est ce que la Permaculture ?

La Permaculture, on en entend de plus en plus parler, par internet, les amis, les livres qui fleurissent dans les rayons des libraires… On sait que cela se rapporte à une pratique agricole écologique, on y associe volontiers la culture sur butte, le paillage ou encore des outils aux noms farfelus comme la “Grelinette”.. Mais au delà du phénomène de mode qui l’a propulsée à nos yeux, quelle en est sa véritable définition ?

Les Origines de la Permaculture :

Le terme de Permaculture, tout d’abord contraction de Permanent Agriculture, est utilisé pour la première fois dans les années 1970, par deux Australiens : David Holmgren et Bill Mollison. Ils travaillent à l’élaboration d’une méthode visant à créer des systèmes agricoles pérennes, s’inspirant du fonctionnement de la nature.  Approche écologique d’une pratique nécessaire à l’alimentation d’une population toujours croissante, tombée sous le joug d’une industrie dont les méthodes causaient déjà d’énormes ravages sur les sols et éco-systèmes. Par la suite, sa signification évoluera, pour définir une méthode globale applicable à tout système, au fonctionnement cyclique et utilisant ses propres ressources pour se maintenir, sans causer d’impact préjudiciable à son environnement.

Fleur PermaculturreUne telle vision pour l’agriculture n’est pourtant pas nouvelle. En effet, avant l’apparition de l’agro-industrie, les paysans de toutes civilisations avaient déjà pensé à s’inspirer de la nature pour leurs pratiques, et à travailler en collaboration avec elle pour de meilleurs rendements, sans affaiblir le sol. La vision permanente, ou cyclique, était également déjà ancrée dans les esprits : tout était réutilisé, pas de gaspillage, ni de dépenses (d’énergie, de matière, de temps et d’argent…) inutiles. La protection de la biodiversité elle aussi était prise en compte, en France, des haies foisonnantes de vie séparaient chaque parcelle de terre de celle voisine.

Aujourd’hui, prenant conscience des dérapages des systèmes agro-industriels (monoculture intensive réduisant la biodiversité, favorisant la prolifération de ravageurs, et donc l’utilisation d’insecticides rendant nocifs les aliments récoltés, couplée à l’usage de machines meurtrissants les sols, amenant la encore le besoin d’intrants chimiques pour le “fertiliser”…), beaucoup se réorientent vers des méthodes plus saines pour leur potager, ou exploitations agricoles.

La Permaculture, associant un grand nombre de techniques basée sur le fonctionnement naturel des éco-systèmes (associations de plantes aux effets bénéfiques pour leurs consœurs, favoriser la venue d’insectes auxiliaires, protection des sols, recyclage des déchets verts, économie d’énergie…) promeut une agriculture respectueuse tout en permettant de bons rendements.

Pour découvrir ces principes plus en détails, je vous invite à télécharger la version PDF francaise du texte de David Holmgren sur le sujet :


L’Essence de la Permaculture

“Un résumé des concepts et principes de la permaculture tirés du livre Permaculture Principles & Pathways Beyond Sustainability”

Ainsi qu’à découvrir les ouvrages en collaboration avec Bill Mollison et l’Original de Perma Principles :

 

 

Permaculture – IPermaculture – IIPermaculture: Principles

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

7 Commentaires

  1. Comme quoi l’Humanité qui Pense peut faire des choses extraordinaires. …. et sortir de sa routine destructrice !

Laisser un commentaire