Les P’Tites Mains

Les P’Tites Mains est une Association de promotion de la Permaculture à but non lucratif, néé en Avril 2015 de la passion d’Aurelien Lecerf pour les plantes vertes :

Après un bout de vie outre-mer, il rentre s’installer en France où il occupe d’abord ses nuits de son travail de boulanger. Afin de concrétiser sa passion, il décide de suivre des études d’horticulture, agriculture, pendant lesquelles il rencontrera des personnes clés de son parcours, qui l’orientera finalement vers la Permaculture, dont la philosophie lui convient trait pour trait. De grands mentor lui enseignent alors le soin nécessaire au sol pour permettre aux plantes de prospérer dans un environnement adéquate.

Rejoins par des amis, et jonglant toujours avec son métier de boulanger, il continue, dans l’espoir de pouvoir un jour s’y consacrer entièrement, de développer l’association. Celle ci, par le biais de la permaculture œuvre dans le but de sensibiliser le plus grand nombre au maintient d’une terre nourricière saine et harmonieuse.

.

.

Ainsi, se déployant sur plusieurs terrains, l’association développe le travail du jardin, l’apprentissage des plantes,  l’administration, la communication, et le bénévolat pour l’accueil, s’étant donné pour mission de transmettre les connaissances aux enfants, aux anciens, et à tous les curieux.

L’Association se veut un acte humaniste voir utopiste. Pourquoi utopiste? Parce que nous continuons à penser que l’être humain est doté d’un grand potentiel et qu’un beau jour il se rendra compte que l’avarice ne mène nul part.

Une belle démarche que nous vous invitons à découvrir à travers leur site web : Les P’Tites Mains

Enregistrer

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

9 Commentaires

  1. superbe l’image, le logo sur cette photo est tres bien faite. Je risque de m’en servir …

  2. Mouais , la pelleteuse c’est pas très écolo ! 😉

    • Parfois besoin de certains moyens pour mettre en place le projet… Zepp Holzer dont le terrain cultivé en permaculture est considéré comme un des meilleurs éco-systèmes a parfois recourt à ces engins de chantier pour faire du terrassement…

      Beaucoup d’autres s’en servent pour réaliser des baissières par exemple.. C’est vrai que si on peut s’en passer c’est le mieux, mais s’en servir une fois pour créer par cette utilisation un lieu qui ne demandera par la suite plus aucun intrant… C’est pas si mauvais à côté d’autres pratiques.

    • ( pas si mauvais parcontre j’en doute , quand on sait que l’on ne retourne pas la terre quand on permacultive .. là ce n’est pas un petit soulèvement de grelienette ! LOL )

    • J’avais pas saisi le degré autant pour moi (y) Oui c’est vrai que ca trouble complétement la vie dans le sol. Mais dans le but de ne plus jamais toucher après (si c’est pour faire des baissières par exemple, une fois que c’est fait ca ne bouge plus, ou encore des restanques pour cultiver, un bassin pour une piscine naturelle ou phyto épuration… Le faire à la pelle / pioche retournerait autant mais en beaucoup plus épuisant 😉 )

Laisser un commentaire