Texte de Claude E.

Lettre de Claude E. un très joli texte qu’il nous a remis rempli d’espoir et paix, dans le carde du Concours Permatheque d’Août 2015. Un grand merci à lui pour sa participation :

Qui n’a jamais rêvé et aspiré à un monde plus juste et plus centré sur le respect de toute chose ? Qui n’a jamais été attiré par un travail qui rapporte des millions, par une voiture de luxe, une maison grandeur XXL ou par des vacances sur une île paradisiaque ? Il est dit que chaque homme sur cette planète n’est animé que par un seul objectif bienfondé : la recherche du bonheur, et ce à juste titre bien sûr.

Nous sommes très nombreux à penser pouvoir y parvenir par l’échange de têtes gravées sur des billets, moi le premier… Certains y consacrent leur vie, parfois à la sueur de leur front et néanmoins, n’y parviennent pas… Lorsque l’on achète une voiture, nous sommes fier de notre achat, et la joie nous ampli. Nous sommes heureux, Et pourtant, le sommes-nous réellement ? Le travail nécessaire à l’achat et au remboursement de cette voiture, de cette maison, de ces vacances… à vite fait de submerger cette sensation inouïe qu’est la joie.

J’imagine que lorsque nous aurons réalisé que le bonheur ne s’achète pas, nous aurons déjà fait un premier pas vers ce paradigme qui nous anime toute une vie. Peut-être ai-je tord, et c’est fort possible, néanmoins, laissez moi vous raconter ma propre vision du bonheur… : “J’ai longtemps souffert d’une angoisse terrible, d’un stress, et d’une peur qui ont bien failli détruire ma vie : le fait est que j’avais peur de ne jamais réussir à parvenir à mes rêves d’enfants. Le monde d’adulte dans lequel nous vivons nous éloigne progressivement de nos rêves les plus fous. J’ai 18 ans et vis de manière quasi permanente dans cette transition, à cheval entre deux mondes mis bout à bout”.

Cependant j’ose imaginer qu’il est primordial de ne jamais perdre espoir et de se battre pour atteindre ses objectifs. La permaculture rassemble à mes yeux toutes les valeurs essentielles et nécessaires à la satisfaction de ce rêve : l’unité ! La technologie nous a rapproché les uns les autres, il n’a jamais été aussi facile de réunir les masses, de s’envoyer des messages d’amour et de paix, et de s’unir pour défendre une cause commune. Seuls, nous ne sommes que des milliards d’entités égarées s’adonnant à notre quotidien. Mais ensemble, nous formons une bande, une communauté, un peuple… ensemble nous sommes des hommes avec tout l’amour du monde !

Car je crois en notre capacité à co-créer, à s’émouvoir et à substituer à l’argent le goût des choses simples. Le monde ne manque pas de merveilles, peut-être manque-t-il simplement d’émerveillement….

Je crois en notre aptitude à comprendre, à compatir, à ’empathiser’ et à respecter de la sorte toute forme de vie. Nous sommes tous différents, mais au fond, nous sommes tous Terriens. Cultivons justement nos différences et tolérons-les pour faire de ce monde un monde plus riche. il ne s’agit là en rien de valeur marchande, mais simplement d’amour ! La joie qu’il procure n’a pas de limite. Car croyez-le ou non, tout est lié sur cette planète. N’est-elle pas ronde ? La boucle est donc bouclée.

Mais il y a encore autre chose dont je voulais vous parler : je crois également en notre capacité à prendre conscience de la beauté du monde qui nous entoure, dans un esprit libre… N’est-ce pas ça le bonheur ? Et si nous regardions autour de nous et voyions ce qu’il est possible d’améliorer ? Donnons, sourions, et ouvrons-nous aux autres car c’est ca, la clé du bonheur. Une clé ouvrant sur un monde plus… Humain. Il sera dès lors possible de recevoir ce que l’argent ne peut nous offrir : les Émotions !

Alors à toutes celles et ceux qui ont loupé le réveil, j’espère pouvoir attribuer à ce message toute la force nécessaire à l’éveil de nos consciences respectives. ‘I say Open Your Eyes ! …’

PS : J’ai choisi d’une manière intentionnelle de ne faire mention d’aucune œuvre ou référence dans ce message, car j’ai en tête l’idée que la permaculture va bien au-delà… Sa philosophie et ses valeurs peuvent se retrouver dans la vie de tous les jours. A partir du moment que nous respectons la vie qui nous donne la vie et que l’on contribue à l’embellir, nous sommes tous permaculteurs !

 Claude E.

 

La lettre nous a été envoyée au Format .PPT, le texte étant illustrée d’une image d’Adrian McDonald et accompagnée d’une musique en arrière plan. Télécharger la version complète

 

article

Cliché d’Adrian McDonald

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

Laisser un commentaire