Bois Raméal Fragmenté – BRF

BRF

Le bois raméal fragmenté, ou bois raméaux fragmentés, plus connu sous le cigle BRF, est un mélange non composté de résidus de broyage de rameaux de bois.

Par extension, le terme désigne aussi une technique de culture agricole qui a vue le jour au Canada qui, par l’introduction du broyat dans la couche supérieure du sol ou en paillis / mulch, cherche à recréer un sol riche, aéré et riche en micro-organismes, comme on le trouve en forêt, a l’état naturel. Le BRF favorise en effet la pédogenèse nécessaire à la création de l’humus.

Son utilisation peut avantager l’agriculture biologique ou dans une agriculture de protection des sols. Il est aussi parfois utilisé en jardinage, à partir des tailles de haies par exemple.

Le BRF sert principalement à réinstaller l’activité biologique mise à mal par le travail du sol , tel que le labour, qui détruit le lieu de vie des habitants du sol (ensemble appelé pédofaune) en le bouleversant et le mettant à nu. Pour cela on incorpore le BRF en surface (0 à 4 cm, voire jusqu’à 20 cm ou plus sur un sol très dégradé), les vers de terre se nourrironnt de la cellulose pendant que les champignons dégraderont la lignine.

En France, Jean Pain a mis au point depuis la fin des années 1960, une technique de compost de broussailles qui utilise également la fragmentation de rameaux, avec comme dérivés utilisables la production d’eau chaude et de méthane.

Source : Wikipedia

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

Laisser un commentaire