Permaculture au Bec Hellouin – Guérir la Terre Nourrir les Hommes

Créée en 2004 par Perrine et Charles Hervé-Gruyer sur un lopin de terres normandes, la ferme du Bec-Hellouin est aujourd’hui devenue une référence en matière d’agriculture naturelle, et de permaculture appliquée à une exploitation maraichère. Cette réussite en démontre la pertinence sociale, économique et écologique. Cet ouvrage résolument positif, nous mène sur de nombreuses pistes novatrices, prenant pour bases des expériences fructueuses développées pour une agriculture orientée vers l’avenir.

 

Quatrième de Couverture :

“Ce récit est celui d’une famille qui réussit à créer, en quelques années seulement, une oasis de vie généreuse sur des terres peu fertiles. C’est également une vaste enquête menée autour du monde, à la rencontre de pionniers de l’agriculture qui explorent des voies novatrices et inventent le monde de demain.
La démarche de Perrine et Charles Hervé-Gruyer repose sur la permaculture. Son principe est de prendre la nature comme modèle et de concevoir des installations humaines fonctionnant comme des écosystèmes productifs et économes en ressources.
Les résultats obtenus à la ferme du Bec Hellouin, grâce à l’énergie du soleil, stupéfient aujourd’hui les agronomes : en travaillant entièrement à la main, Charles et Perrine produisent des récoltes abondantes et de qualité sur une toute petite surface, tout en créant de l’humus, en aggradant la biodiversité, en embellissant les paysages, en stockant du carbone dans les sols et les arbres. Une étude agronomique menée en partenariat avec d’éminents chercheurs démontre la pertinence sociale, économique et écologique d’une agriculture permaculturelle qui dessine une nouvelle manière d’être paysans au XXIe siècle, source potentielle de millions d’emplois.”

 

 

Permaculture – Guérir la Terre, Nourrir les Hommes
De Charles Hervé-Gruyer

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

Laisser un commentaire