Cueilleur-Culteur N°1

Au bout de cette page le N°1 du “Cueilleur-Culteur”, je vous souhaite une bonne lecture et j’attends vos retours et commençons à penser au suivant pour février !

Edito

Voici l’aventure qui démarre vraiment, j’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser ce Numéro du Cueilleur -Culteur et j’espère que vous en aurez autant à le lire. Vous trouverez des textes «culinaires» sur la cueillette et la réalisation d’une salade, puis une recette de la célèbre soupe d’ortie. Un texte qui commence à introduire la notion de Jardin Eclaté qui m’est chère, ou comment enrichir et prélever le maximum d’espace autour de soi, cette fois ci en jetant un œil nouveau sur votre pelouse !

Et enfin une monographie sur l’achillée Millefeuille, petite plante abondamment piétinée et souvent invisible qui persiste pourtant à se rapprocher de nos lieux de vie, frappant à la porte de nos maisons pour s’inviter dans nos cuisines alors que nous l’avons collectivement chassée quand elle se révèle indispensable parce qu’elle est riche de propriétés insoupçonnées …

Cette revue est une boule d’argile à sculpter de manière coopérative, en brouillon perpétuel pour arriver à une œuvre que nous n’imaginons pas encore. Aussi j’attends vos retours de lecture pour remodeler le numéro deux et votre participation pour faire circuler une information (textes, formations) visant à réhabiliter le sauvage dans nos vies et à revisiter la notion de jardin dans une vision plus respectueuse du sol et des plantes. A bientôt.

Cueilleur-Culteur : Découvrir le numéro 1 sur le site L’Assiette Sauvage

Magazine Cueilleur Culteur 1

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

4 Commentaires

  1. Juste une remarque par rapport au titre: dommage que ça ne s’adresse qu’aux hommes, avec un titre masculin…

    • Ca ne me parait pas être une remarque très pertinente… Avoir un peu de bon sens ou encore les règles de grammaire française (le masculin l’emporte sur le féminin) suffisent pour se dire que les “femmes” peuvent également lire le magazine 😉

      • Ok, autant pour moi, mais laissez moi penser que l’Homme en tant qu’espèce est cueilleur ou agriculteur ou homo fabricus ou ce que vous voulez, mais qu’il n’est pas forcément utile à ce niveau de séparer l’humanité en deux, ou en quatre (les XXX et les XXY qu’en ferons nous ?). Alors que globalement dans mes propos j’englobe les cailloux, les végétaux, les animaux qui ont tous pour moi une conscience, et là dedans je comprends l’homme un animal comme un autre, les femmes, les bébés, les hommes de couleurs …etc …. Je sais que les détails n’en sont parfois pas, mais pour l’essentiel comment recevez-vous le projet ? Plutôt que de se concentrer sur un mot ?

  2. Bonjour.
    Très beau projet qui prendra forme collectivement. Bravo pour l’idée. Ce n’est qu’en échangeant et en partageant ce genre d’expérience que nous pourrons avancer. Chacun met sa pierre à l’édifice et c’est parti. En tout cas je vous félicite. J’ai un site qui partage la même philosophie. Bonne continuation dans l’aboutissement de votre projet.

Laisser un commentaire