Step Aside Project – Une aventure documentaire

C’est au printemps 2016 que je décide de faire un pas de côté pour aller à la rencontre d’hommes et de femmes qui vivent autrement. Après des mois de recherches, j’ai pu établir un itinéraire et suis parti sur les routes pour voir le monde différemment que sur la toile géante du web.

Ce premier voyage (lire l’article) a marqué le début de Step Aside Project, une aventure documentaire multimédia et in(ter)dépendante qui aborde la question du sens et de l’autonomie dans les différents domaines de la vie (habitat, agriculture, énergie, éducation, gouvernance…).

Multimédia, ça signifie que j’expérimente différents formats, allant de la vidéo à l’écriture en passant par le son et la photographie. En fait, le projet est ouvert à toute forme de création. Pour l’instant, je produis et réalise la web-série « Step Aside Stories » – le 2ème épisode est paru récemment. Il y a aussi une série d’articles intitulée « Le tour des écho-lieux », des témoignages audio (« Paroles de Paysan ») et puis un long métrage documentaire en cours de tournage (je vous en reparlerai bientôt).
In(ter)dépendant, ça veut dire que je cherche à faire avec les moyens du bord pour rester dans une logique d’indépendance et apporter un regard libre sur le monde. Même si je touche un peu à tout, je me rends bien compte que je ne peux pas compter que sur moi-même pour réaliser ce projet. C’est pourquoi j’invite celles et ceux qui le veulent à y participer.

Le fil conducteur du projet, vous l’aurez compris, c’est l’autonomie. Alors comment faire pour se réapproprier les savoir-faire d’antan ? N’y a-t-il pas des solutions simples, épanouissantes et peu coûteuses qui permettent de nous reconnecter à nos besoins réels tout en nous reliant les un-e-s aux autres ? Alors que le monde tend à s’uniformiser, je souhaite mettre en lumière les engagements, les joies, les doutes, mais aussi les difficultés de celles et ceux qui ont fait le choix de vivre autrement. À la fois survivants et précurseurs d’un autre monde, les personnes que je rencontre témoignent des marges de la société. On ne les voit pas forcément, mais si on cherche bien, on se rend compte qu’ils sont plus nombreux qu’on ne le croit. Chaque profil est unique. Ce qui les relie, c’est le fait d’interagir pour redéfinir leurs priorités et réinventer leur manière de vivre au quotidien. Du fait de leur engagement, ils vivent plus ou moins modestement, mais c’est le résultat d’une vie choisie qui laisse le temps d’expérimenter, d’être créatif et de trouver sa voie.

 

Suivez le projet sur facebookvimeo – youtube (pour les vidéos supplémentaires)

 

L’objectif global du projet est donc d’aborder des notions telles que l’entraide, l’émancipation collective, la simplicité, le respect de la nature, et ainsi les transmettre, sans oublier la dimension poétique des personnages rencontrés et des lieux visités. Ces notions, on les voit disparaitre au fur et à mesure que la société productiviste gagne du terrain. Ce projet me permet donc d’endosser le rôle du messager, parmi tant d’autres, et de participer à ce que tout cela ne se perde pas en chemin.

Baptiste Henry
www.stepasideproject.net

 

Vous pouvez faire un don pour le prochain épisode Step Aside Projet sur Tipeee

 

Enregistrer

Vous aimez cet article ? N'hésitez pas à le partager :
  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Et à soutenir Permatheque :

Laisser un commentaire